Signaler

Je ne suis pas à l'aise à la maison, que faire ?

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 29 oct. 2010 à 11:02 par Anonyme
Je sens que je n'ai pas ma place, que je suis de trop... que me conseillez-vous de faire ?
Utile
+0
plus moins
Vous êtes une jeune femme, vous avez envie de vivre votre vie, et vous le subissez comme un mal être, c'est normal. Vous vivez à Alger je crois, alors vous avez peut être quelques restrictions, et vous le vivez mal.. Je vous comprend, mais si vous essayiez de parler à vos parents, ils pourront peut être vous aider. Si vous êtes aux études, il se peut que vous soyiez à la charge de vos parents, et que des conflits émergent de temps en temps. Tentez le dialogue, çà ne risque rien à part une réflexion, courage à vous, la vie vaut malgré tout le coup d'être vécue.....
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
merci pour votre réponse .....quand je dis que j ne ss pas à l'aise c'est parce que je me sens de trop à la maison j'ai l'impression que je n'ai pas ma place dans ma famille et c'est difficile à vivre surtout quand je vois ma mère être aussi complice avec ma soeur, elle est si fière d'elle et tellement déçue par moi que des fois ça me déchire le coeur. mais bon j'ai pris la décision de laisser tout ça derrière moi j'apprends à l'accepter et et à vivre avec.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
sarah ne te dévalorise pas je suis sure que tu as beaucoup de qualité bien differentes de ceux de ta soeur j'ai déja ressentit cela et je sais a quel point cela peut nous blesser mais il ne faut pas que cela mettent un freins a ce que tu es toi seule trace ton chemin et dis toi bien que ceux qui te connaissent bien savent reconnaitre en toi la personne que tu es
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Chère Sarah, il ne faut pas te morfondre ainsi, si ta maman est plus complice avec ta soeur, c'est que peut être elle parle beaucoup plus, toi tu es sûrement toujours en retrait, et si ta maman te parle et que tu restes évasive, elle n'osera pas venir te voir de crainte que tu restes muette. Le dialogue est la meilleure des solutions, si tu te sens rejetée, si tu n'es pas proche de ta famille, il faut que tu analyses la situation, est ce que çà vient de toi, ou de ta famille, tu dois percer l'abcès. Tu vois, j'ai un fils de 15 ans, il est très renfermé, timide, pas du tout expansif, il ne parle guère, passe des journées entières dans sa chambre, il est ainsi, alors je vais le voir, je lui parle, je dis n'importe quoi, mais il me répond qu'i n'a pas envie de s'investir dans la vie de famille. je respecte sa décision, et je le laisse venir à moi, je ne fais plus le premier pas, s'il veut dialoguer, alors je dialogue. Non, il n'a pas de souci, il est ainsi, il vit dans son monde, alors que je croyais qu'il se sentait rejeté, non, il n'en est rien, il le dit lui-même, bon çà me rassure. Il faut dire qu'il est avec ses amis d'internet, donc c'est sa petite vie actuellement d'ado. Je me sentais bien coupable par son comportement, je croyais avoir mal fait, que j'en avais fait plus pour les ainés que pour lui, (il est le petit dernier), j'ai culpabilisé, alors qu'il n'y avait rien de tout celà, juste l'adolescence!! Ma chère Sarah, courage, avec le temps, tu vas prendre la vie différemment, mais surtout il faut que tu dialogues avec ta famille. Courage, ne baisses pas le bras..
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !