Signaler

Harceler par l'ex de mon compagnon

Posez votre question Nad - Dernière réponse le 21 juin 2011 à 16:33 par nad974
Bonjour,

J'ai 26 ans, je n'ai pas d'enfants, et il y a un an j'ai décidé de faire ma vie avec un homme séparé et père de deux enfants de 8 ans et 11ans.
Au début, c'était très difficile surtout avec la petite de 8 ans car elle pleurait sans cesse. Elle ne m'acceptait pas et reprocher à son père de la délaisser.
Avec le temps j'ai réussi à lui faire comprendre que je n'étais pas là pour lui enlever son père, qu'il l'aimerait toujours et que je ne m'interposerait jamais entre eux.
Aujourd'hui nous avons de très bon rapport avec cette petite (loin d'être fusionnel bien sur, mais nous pouvons rire et partarger des moments ensemble).

Mais avec la grande c'est l'enfer. Sa mère lui a demandé de choisir entre elle et son père. Elle a choisi sa mère bien entendu.
Lorsqu'elle vient à la maison, elle ne me dit pas bonjour et m'ignore complètement.
J'ai du mal à acceptait d'accueillir quelqu'un chez moi, de m'occuper d'elle, de lui faire à manger, de lui faire ses cheveux, de repasser ses vêtements et d'être complétement ignoré par cette personne.
Elle ignore mes règles, que sa petite soeur applique pourtant avec respect. Ce ne sont pas des règles exigentes : c'est se laver les mains avant de passer à table, ne pas jeter les paiers et emballages par terre dans la maison, faire son lit, respecter le travail des autres, dire S.V.P, Merci, des choses basiques quoi).

Pourtant elle refuse de les appliquer. Elle m'a dit que sa mère lui avait demandé de m'ignorer et qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait car elle était chez son père et pas chez moi.
Elle me dit aussi que mles enfants que j'aurais avec son père ne seront pas ses frères et soeurs, qu'elle ne viendra pas à notre mariage l'année prochaine.

La mère elle m'a envoyé par SMS que je devais lâcher sa fille, que lorsqu'elle venait c'était chez père et pas chez moi.
Elle persécute mon compagnon de SMS, toujours en train de râler pour des broutilles (un objet oublié le dimanche par exemple alors que les filles reviennent le mercredi). Elle exige que mon fiancé ramène les affaires oublié tout de suite alors qu'il y a 40km de route et que c'est à mon compagnon d'aller chercher les enfants et de les ramener.

Elle lui a réclamer 2000 € par acte d'huissier alors qu'il était à jour dans le versement de sa pension. Voyant que cette voie était fermée, elle a demandé à la petite de parler à un juge. Mais elle ne s'est pas arrêté là, elle a demandé à son enfant de dire qu'elle était victime d'attouchement de la part de son père (aucune issus pour elle de se côté là non plus).
Alors, elle a emmené sa fille chez une assistance sociale pour dire qu'il y avait de la moisissure dans nos toilettes (nous avons était victime d'un dégâts des eaux) et que notre maison était sale (c'est faux). Une enquête sociale à était ouverte mais nous n'avons pas encore reçu la visite de la dame.

Je souhaiterai avoir la paix !!! Je n'en peux plus, j'attends un enfants et il est difficle pour moi d'encaisser toutes ses attaques et méchanceté gratuite de la part de cette femme et de sa fille.
Si vous avez des conseils à me donner, je vous en serez reconnaissante.
Suis je victime de harcèlement ? Puis faire quelque chose de ce côté la pour que ca cesse ?

Je remercie les personnes qui liront mon histoire et me conseillerons.

Nad
Utile
+0
plus moins
Ahhhhhh, les joies de la fonction de "belle-mère". Je connais, étant moi aussi bm.
Tout d'abord je t'invite à aller voir sur ce site http://forum.doctissimo.fr/famille/famille-recomposees/liste_sujet-1.htm car tu trouveras beaucoup d'autres histoires comme la tienne et bcp de personnes dans cette même situation qui pourront te prodiguer des conseils et te soutenir.

A te lire, j'ai l'impression que c'est beaucoup toi qui gère alors qu'il s'agit des enfants de ton fiancé. C'est à lui de t'imposer comme ayant un rôle. Encore plus si tu dois t'occuper de ses filles, leur faire à manger, t'occuper de leurs cheveux, etc.
A ta place, je ne m'occuperais que de la petite et pas de la grande puisqu'elle se conduit mal vis à vis de toi. Tu n'as pas à tout encaisser. Mon meilleur conseil serait : décharges-toi et économise-toi !

Un jour mon beau-fils de ans à l'époque a fait un caprice (nous étions en train de faire des courses). Je l'ai ramené à son père direct et je suis partie au ciné ("Aaaah ! Du calme !!") pendant que son père devait improviser. Il me l'a fait une fois, pas deux. Depuis, dès qu'il le peut il demande à son père de m'offrir des fleurs. ;-)
C'est très important d'installer des barrières aux enfants et de ne pas les laisser mal se conduire. Il y a ce qu'on accepte et ce qu'on ne doit pas accepter.

Tu es l'adulte, elles sont enfants, elles doivent donc obéir.
Leur père et toi vivez ensemble donc c'est chez vous et vous devez imposer vos règles. "Il y a des règles chez ta mère que nous ne remettons pas en question, il y a des règles chez ton père qu'elle n'a pas à remettre en question. Tu as deux foyer: un chez papa et moi et l'autre chez maman. C'est comme ça. Les règles ne sont pas toutes pareilles. Ici par exemple, tu peux sortir jusqu'à telle heure avec tes copines". Insistez sur les avantages de la diversité.
Les règles d'hygiène élémentaire ne sont pas négociables. Si elle les refuse, il faut la punir (cette partie n'étant pas la plus agréable, je te recommande de laisser son père le faire - inutile d'apparaître encore plus comme "la méchante").
Vous lui laissez le choix: soit elle se plie à vos règles auquel cas, elle pourra faire des activités avec toi, tu feras des choses qu'elle aime, etc, soit elle refuse et elle est punie par son père (et à lui de se débrouiller surtout !).
Ça vaut la peine d'exploiter -gentiment- la jalousie entre soeurs. Par ex: la petite fera une activité qui aurait plut à la grande.... mais oh, c'est bête, elle reste punie à la maison par son père. D'ailleurs, propose-leur de partir qq jours aux prochaines vacances juste tous les 3 par exemple faire un parcours en bateau à Bonneval. Toi, tu restes et tu en profites pour te relaxer tranquillement (ciné, voir des copain-e-s, te détendre, voir une expo, aller nager, apprendre à cuisiner un truc...).

Laisse toujours la porte du dialogue ouverte et explique-lui que tant qu'elle ne changera pas d'attitude, tu ne t'en occuperas pas parce que "toi, tu n'as aucune obligation vis-à-vis d'elle". Tu veux bien être gentille, mais pour que les choses se passent bien, il faut que les 2 parties y mettent du leur.
Explique aussi que dans la vie on a (généralement) deux parents (et en un seule exemplaire): un papa et une maman et que ce n'est pas parce que entre eux ça ne va plus que son papa ne l'aime plus ou qu'il n'est plus son papa.
Dis-lui qu'elle risque d'être bien triste le jour ou elle n'aura plus son papa.

Aussi que les histoires de grands ne les regardent qu'eux. A son âge, elle devrait se concentrer sur ses rêves, sa vie, ses copains, etc plutôt que de se laisser impliquer là-dedans. Elle n'a qu'une jeunesse et c'est dommage de se laisser être polluée par des choses qui ne la regardent pas.
Propose-lui de l'emmener voir un psy pour qu'elle se fasse aider (ça peut être chez vous, chez sa mère, par le biais de l'école ou de son pédiatre...).

Ses parents ont fait des choix sans lui demander son avis, c'est normal car c'est leur histoire et elle en est exclue (dessine-lui un triangle pour qu'elle comprenne bien). Tout comme votre nouveau couple: tu fais ta vie avec son père que cela lui plaise ou non. Vous êtes des adultes et vous faites les choix que vous souhaitez et pas en fonction des enfants. Peut-être que sa mère est triste de la décision de son père d'être parti mais c'est le choix de son père. Et si elle a de la colère à faire passer, qu'elle l'extériorise envers lui.
Valorisez aussi "chez vous" en lui montrant que vous pouvez faire des choses qui lui plaisent qu'elles ne feraient pas avec sa mère.

Maintenant, il y aura toujours une place pour elle au sein de votre famille avec sa petite soeur. A elle de voir si elle veut l'occuper.

Quant à leur mère.........
- surtout ne répond à aucun SMS si tu veux que ça cesse. Et bloque son numéro pour avoir la paix. Si elle devait tout de même te contacter d'un autre numéro ignore tout et raccroche. (Si tu le peux, change de n° et ne le lui communique pas !).
- si elle contacte le père, à lui de gérer (et si il préfère se faire 80 km que de l'envoyer promener, tant pis pour lui, c'est son choix).
- le père devrait écrire un courrier en recommandé en lui demandant d'épargner leurs filles et en ne les plaçant pas au centre d'un conflit parental "ce qui ne pourra que leur faire du mal à long terme" et en rappelant qu'il reste leur père malgré les divergences parentales et que toutes ces attaques sont autant de temps et d'argent de perdus.
- j'ose imaginer que vous êtes passés devant le JAF. Appliquez le jugement à la lettre. Si vous repassez devant le JAF demandez de prendre les filles à l'école le vendredi soir et de les y ramener le lundi pour limiter le plus possible les contacts avec la mère.
Et attendez que le temps passe.

Bon courage en tout cas !!!
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Tout d'abord je tiens à vous remercier pour votre soutien.
Son père participe activement à l'amélioration de cette situation.
Nous avons à plusieurs reprises discuté avec sa fille ensemble, lui seul, moi seul mais elle nous dis "oui" et recommence de plus belle. Elle est très méchante cette petite. Son père est épuisé par elle. Elle l'a accusé d'attouchement juste pour ne pas venir le voir. Puis elle a dit qu'elle avait raconté ca pour ne pas venir le voir. C'est pour cela que c'est moi qui m'en occupe, et lui fait les cheveux...je ne peux pas laisser un enfant de 11 ans dans la crasse, surtout qu'elle n'est pas très hygiènique.

Sa mère n'est pas triste, elle à refait sa vie un mois après le départ de mon compagnon de chez elle. Et moi je l'ai rencontré un an après sa rupture. Je ne comprends donc pas cet acharnement à vouloir nous pourrir la vie.

Je pense que je vais attendre son enquête sociale et pouvoir en parler.
Si les choses ne s'arrangent pas nous serons obligé de partir car nous voulons une vie tranquille. Au début, on voulait rester dans la même ville pour les enfants de mon homme.
Mais si le prix a en payer c'est de ne plus avoir de vie, ca n'en vaut pas la peine.
C'est vrai que ce que je dis peux paraître cruel pour certains, mais je ne veux pas que cette femme soit sans cesse présente dans ma vie. Je tolère les rapports et les communications pour les enfants. C'est une chose. Mais lorsque le téléphone sonne à 22h00 un soir ou on se fait une petite soirée en amoureux et qu'une autre femme peut importe qui elle soit, traite mon homme de tout les noms, puis lui passe les enfants qui sont en pleurs, ensuite l'insulte à nouveau et que ma soirée est gâcher, ca je ne peux pas le vivre encore un soir de plus.
Je suis enceinte, et ce n'est pas l'ambiance de foyer que je souhaite donner à mon enfant.

J'ai beaucoup réfléchi et je pense que la seule solution pour nous, c'est de partir faire notre vie dans une autre ville, voir un autre pays, malheureusement en tirant un trait sur le passé de mon compagnon.

C'est la seul issue que nous avons pour ne pas sombrer dans la dépression et préparer un avenir serein à cet enfant qui va naître.

Merci encore.

Nad
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !