Un instituteur a-t-il le droit de priver un élève de récréation ?

Résolu
Utilisateur anonyme - Modifié par Crashounette le 29/09/2011 à 15:32
snocky.
Messages postés
28386
Date d'inscription
mardi 11 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2022
- 7 oct. 2014 à 19:41
Un instituteur a-t-il le droit de priver un élève de la totalité de la récréation ?
A voir également:

26 réponses

Utilisateur anonyme
16 mai 2009 à 21:29
bien entendu sinon ce n'est plus une punition
12
non ils n'on pas le droit !
6
Non c'est interdit seulement la moitié mais pas plus
3
si ils ont le droit !
-9
une question les professeur on t'il le droit de faire une clack a un élevé ?

ce qui c'est passer : une prof viens nous chercher dans la cour et dit en rend et il a un élevé qui a refuser de se mettre en rend et la prof lui a mis une clack
-2
Utilisateur anonyme
18 mai 2009 à 19:59
si vous commencez à entrer dans ce questionnement-là, ça veut dire que vous cautionnez les "bêtises" de votre enfant et que vous dénigrer les méthodes éducatives de l'adulte à qui vous avez confié votre enfant le matin; et ça, votre enfant va le sentir, même si vous n'en parlez pas devant lui, et il va s'autoriser encore plus d'incivilités; c'est vrai que c'est pas terrible, comme punition, mais il n'y a pratiquement plus de sanction possible en primaire. De plus, il ne s'agit pas forcément d'une mesure punitive, il peut s'agir d'une mesure de sécurité si l'enfant est dangereux pour les autres dans la cour.
8
un caca n'est jamais programmable nos enfants ne sont pas des endroides
0
moi j'ai appeler l'administration et sa s'est stopé direct
3
Alors la je tombe sur la tête voir autant de conneriee. Je suis assez pour les punitions mais des fois cela frôle la demance et l'humiliation, j'ai fait l'erreur de soutenir l'instit de mon fils agé de 7 ans en ce1. Et au bout de moins d'un mois il a devellopé des angoisses noctures, des crise's de nerfs vis a vis de l'école. Mon fils n'est pas un ange mais mais respectueux et poli mais ramene un punition par jour, pour avoir fait un exercice en trop, pas mis sa capuche, avoir courru, s'etre retourné apres avoir fini son exercice joue avec ses capuchon de stylo. Quand cette maitresse est de service il a 4/10 dans la cour pour courri, alors de la soutenir les profs qui s'acharne et qui dise mot pour mot il faudra qu'il plie en le privant de recré et le traite de nul, le menacé de le mettre au cp et apres me dire qu'il est loin d'etre bete, le rabaissé alors qu'il a fourni des efforts elle refuse de l'admettre . NON Je suis en desacord alors !!! Ces instits feraient bien de prendre rendez pour un psychanalise. Au lieu de detruire la personalité de certains de nos enfants.
6
Tout à fait d'accord!Je suis nounou d'un petit garçon de 7ans qui subit la méchanceté de sa maitresse.L'enfant doit être puni pour une bêtise et pas pour un exercice non compris ou des choses comme cela!La récréation pour l'enfant est un besoin.Comment font-ils pour laisser exercer de telles personnes?:$
4
le questionnement est source de solutions ; c'est fini les parents analphabètes qui se contentent de dire amen à tout ce qui vient de l'école toute puissante et qui file un coup de bâton à sa progéniture pour " faire bien " . on doit se montrer intelligents face à notre enfant , et face aux enseignants : pas de guéguerre , mais du dialogue ferme et ouvert , autant face à l'un qu'à l'autre . on doit aussi regarder la réalité en face : si notre enfant pose problème , ne pas nier , ni le défendre avoeuglément , mais tous en tant que responsables , et de son bien être et de son éducation : où est ce qu'on n arrive pas à faire notre boulot . Car n'oublions pas que nous sommes les responsables des problèmes et troubles de nos enfants . nous devons donc travailler sur nous mêmes pour qu'un enfant arrive à s'intégrer et à apprendre la vie le mieux possible . c'est dans notre attitude que l'enfant puise la source de son inspiration pour sa propre vie .
1
Utilisateur anonyme
18 mai 2009 à 23:32
Les parents devraient soutenir les profs, ou alors, c'est la fin de l'éducation: l'autre jour, un prof qui avait donné une claque à un enfant s'est retrouvé au tribunal. Et puis un garçon de 13 ans a compris qu'un prof ce n'est plus grand chose de nos jours, alors il l'a poignardé. Pas de problème! vous avez de la chance que je sois à la retraite!
0
Anah bertois wagrez
Messages postés
9
Date d'inscription
jeudi 3 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2011
1
17 sept. 2011 à 05:52
Vous avez de la chance aussi!
1
il y a des limites a l'age ! un enfant entre 6 ans et 10 ans si vus le privé de récréation il ne retrouve pas sa concentration ! vous etes sur que vous avez était prof ? et puis prof c'est pas instit ! personne n'est contre les punitions mais cela depant la facon ! qu'elle soit pédagogique et a la maison et pas de soucis ! l'enfant ne purra pas jouer pendant ce temps "donc puni" , c'est aussi simple que cela !
1
Soutenir les prof oui!! Les encourager dans leur facon de malmené aussi nos enfants, par satisfactions personnel d'autorité NON. Si il n'aime pas leur taf qu'il en change.
3
si un prof venais a frapper un de mes enfants je pense qu'il aurais un gros soucis avec moi !! ils ne sont pas la pour faire leurs educations mais pour leurs apprendre des choses !! pour l'educations ils ont des parents !!!!
1
Soutenir les professeur hahaha quand un professeur vous manque de respect vous devez fermer votre bouche en en fait...Ce qu'ils ne comprennent pas c'est qu'a 13ans c'est le début de l'adolescence donc rebelles,blabla...j'ai 17ans et je me suis toujours tenue tranquille au collège mais j'aurai vraiment aimé en claqué plus d'un parfois.
1
Utilisateur anonyme
19 mai 2009 à 11:19
Je ne sus pas du tout dans le domaine scolaire et ne suis pas parent, mais pour mon concours d'AS, j'avais comme sujet (à la prépa du concours, donc wwouuuaww! c'est du sérieux!): "Doit-on encore appeler l'école l'"Education nationale" ou devrait-on la rebaptiser "L'instruction nationale" ? C'est vraiment une question à méditer...
1

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Utilisateur anonyme
19 mai 2009 à 16:09
Bonjour Louisa, la question qu'il faut se poser est la suivante : Pourquoi en est on arrivé à cette situation ? Dans le cas ou vous êtes le parents de cet enfant, avez-vous rencontré l'institeur pour comprendre ses raisons ? Prendre contact éventuellement avec le directeur/directrice de l'école. Quelle est la version donnée par l'enfant ? Si cela se répète, il est évident que l'institeur n'est pas dans son droit !!! C-A M
0
évidemment. ce n'est pas parcequ'ils n'ont plus le droit de giffler , et débourrer nos enfants , qu'ils ont plus le droit de les humilier , et de les massacrer psychologiquement ...
0
Utilisateur anonyme
19 mai 2009 à 16:56
et voila une simple petite punition et vous demandez si l'instit a le droit? d' abord savez vous pourkoi la punition? avez vous vu l'instit ? qu' attendez vous donc de l' education nationnale exactement ? les instits ou prof on t'il droit a un peu de respect dans leur classe ( le respect de ces cours,) si vous vous indignez déja juste pour une punition que fairez vous quand il sera coller o college mais ou sont donc les parents????????
2
les instites , profs etc.. ne sont pas à l'abri de prendre un enfant en grippe. Ils devraient pouvoir se contrôler , mais tous n'y arrivent pas , et peuvent infliger à un enfant de graves traumatismes , sachant que les actes de dénigrement faits par un adulte devant des enfants , entra^ne inévitablement une réaction violente et générale de la classe contre la victime ; qui n' a plus aucun soutien. on ne nous fera plus croire qu'être enseignant c'est avoir le savoir et être intouchable, ...c'est comme les médecins , on met nos vies ou nos enfants entre leurs mains , parce qu'on est obligés , parce que c'est une bonne chose , mais ce n'est pas pour qu'ils en fassent des zombies. Je suis perso trés vigilante envers les 2 professions . non que je leurs fasse de leçon , mais je demande qu'on m'explique , je suis à l'écoute de mon enfant , et si ça dérape , je vais voir les profs pour montrer que je suis là , que mon enfant n'est pas seul , et surtout , j'y vais dés la 1ère alerte . car autant je sais qu'un prof peut donner " la foi " à un enfant , autant , pour l'avoir vécu , et mon fils aussi ( en maternelle!! ) , je sais à quel point il peut ( ou elle peut ) bousiller le moral , la personne toute entière ....
1
je suis une élève et je vous affirme que se faire humilier n 'est pas une partie de plaisir surtout quand le prof s en rejouit. petit rappel les punitions sont interdites depuis 1890! et si un instit ne sait pas se faire respecter qu'il trouve d'autres solutions que de donner 100 lignes à copier du genre je ne mange pas de chewing gum en classe... l'élève a une vie hors de l 'école.la primaire ce n'est que les punitions mais qu'au collège ou au lycée les profs se defendent bassement à coup d exclusion, d heures de colle et d humiliation en public du genre "t'es nul", "c'est médiocre", "tu vaux mieux que cette note"... c 'est s 'attaquer au moral de l'élève et parfois infondées, certains éleves poussent les profs mais pourquoi s'en prendre aux élements perturbateurs puisqu'il y a les plus calme et souvent plus sensible pour se défouler.
0
Utilisateur anonyme
23 mai 2009 à 18:42
Qu'est ce que c'est que cette question? On marche sur la tête ma parole....Si il est privé de récréation, c'est qu'il a fait quelque chose pour? Et encore, quel drame, oulala une privation de la sacro sainte récréation! et les bon "néo-pseudos psychologue" qui cherchent à psychanalyser à tout va, sur le choc subit par l'enfant d'être privé! mais, franchement OU VA T ON? J'ai 2 enfants bientôt 3 et celui qui rentre de l'école avec une punition la "subit" triplement derrière. Bcp se plaignent que la société tourne en décadence mais le problème vient en majorité des parents(car un enfant reste un enfant) qui sont laxiste, démissionnaire et autres adjectifs que je ne citerais pas ici! Et tout cela à anéanti l'ascendant que tout enseignant se doit d'avoir sur l'élève.Jusqu'aux années 80, nos enseignants faisaient la loi et nos punitions étaient largement supérieur à une privation de récréation, tout le monde trouvait cela normal, nous en sommes pas morts, au contraire, la vie était belle ou du moins plus simple car encadré des deux cotés....
6
ma fille de 7 ans est harcelée depuis le debut de l année par sa maitresse sous pretexte qu elle ne se concentre pas on l a prive de recreation on lui change sa coiffure pour ne pas qu elle joue avec ses cheveux on lui retire ses chaussures pour ne pas qu elle joue avec aussi car elle s allume punition a faire des lignes regulierement on me dit qu elle est nulle en math on lui confisque tout ce qu elle rapporte a l ecole jusqu a sa gourde d eau alors ne rien dire resté de marbre et donner raison au profs dans des conditions comme cela je ne peux pas !
0
stf_la sudiste
Messages postés
20427
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 janvier 2022
5
20 juin 2012 à 19:03
en effet, je comprends tout a fait que vous ne pouvez pas rester de marbre, et j'aurais certainement la meme réaction et peut etre plus meme .... n'aviez vous pas la possibilité de la faire changer de classe ou d'en discuter avec le directeur(rice) et sa maitresse ??? je ne peux pas comprendre comment des profs peuvent réagir comme cela envers des enfants de 7 ans je trouve cela inadmissible .... dans l'école de ma fille (elle est en cm2, mais c'est valable pour les cp également), avant si les parents arrivaient en retard a la sortie de l'école, l'enfant était rentré et aller soit a l accueil soit en soutien enfin rentré a l 'école, maintenant avec les nouvelles directives, les enfants sont jetés dehors ... tant pis si les parents sont bloqués dans la circulation ou si il est arrivé de grave .... j'ai eu une discussion assez musclée (je dois l'avouer avec la directrice de l ecole de ma fille) et ensuite j'ai pris rdv avec les 2 profs qu'elle a, et je peux vous dire qu'ils restent avec elle et avec les autres enfants de sa classe jusqu'a ce qu'une personne les prennent .... mais j'ai vu des enfants de 6 ans etre tout seul dehors a attendre leur parent, c'est une honte .... !!! voila c'était mon moment de révolte !!! :)
0
Il y a deux jours, je suis arrivée en retard à l'école, et je suis donc passée par l'autre porte, mon fils de 7 ans a voulu rejoindre son rang et là une conne d' institutrice est venue lui dire ( même pas sa maîtresse ) " quand on arrive en retard, on arrive pas avec le sourire, n'est-ce pas " d'un ton très sec et sévère, ensuite je suis arrivée, j'ai rien dit sur le coup car elle montait avec sa classe, mais en allant on boulot, ça m'as beaucoup travaillé et je suis allée la voir le lendemain.
Je lui ai dit que son intervention était totalement injustifiée et que si elle voulait intervenir pour intervenir inutilement, que c'était pas la peine, l'enfant est arrivé en retard par ma faute et qu'en aucun cas elle avait le droit de l'humilier devantl es autres : elle a commencé à me parler avec son air arrogant, mais je me suis pas laissé faire par cette imbécile et je lui ai dit que je n'étais pas une de ses élèves et qu'elle devait changer de ton quand elle me parlait. Je lui allée ensuite me plaindre dans le bureau du directeur, de quoi je me mêle ? qu'elle s'occupe de ses affaires et qu'elle arrête de s'acharner sur un pauvre enfant arrivé en retard en fin d'année scolaire, jusqu'ici il y a pas mort d'hommes. le gamin va pas arriver en pleurant à l'école quand même!!!
Juste pour vous dire que parfois ce ne sont pas toujours les adultes qui ont raison, je ne donne pas raison à mon fils, c'est par ma faute qu'il est arrivé en retard, elle a pas besoin d'en faire une affaire d'état, surtout qu'il y a plus important et plus urgent à gérer !!
Elle se prenait pas pour n'importe qui, je suis aussi dans le corps enseignant et j'ai jamais vu une telle arrogance, je plains ses élèves, si elle est fatiguée qu'elle change de travail.
0
mais c'est quoi ces conneries ? on n'est plus au 19° siècle !!! si les instits ne supportent pas les enfants, qu'ils changent de métier.
0
Anonyme, pour quelqu'un qui soutient si bien l'éducation nationale, il y a beaucoup de fautes d'orthographes. Le donneur de leçon doit être irréprochable, sinon la leçon n'est pas compris....
0
Utilisateur anonyme
25 mai 2009 à 16:59
s'il l'a fait c'est qu'il l'a mérité. Grand bien lui fasse.
0
il y a vraiment des gens cons sur cette terre . Tu as raison de rester anonyme
0
pauvres parents , et pauvres enfants . du coup .
0
Utilisateur anonyme
25 mai 2009 à 17:04
j'ai une question à poser à votre question. Un élève a t'il le droit de priver un l'instit et les autres camarades d'étudier pendant la totalité des cours ? Je pense que vous connaitrez ainsi la réponse à votre question.
3
un élément perturbateur doit être sanctionné selon le règlement intérieur de l'établissement . point . on grille un feu rouge devant mr le gendarme : on paye une amende , le gendarme ne va pas nous faire sauter sur un pied , ou flanquer une giffle , ou bien encore nous priver de dessert : y a des règles , des sanctions qui vont avec : où est le pbl ? pas de noeuds psychologiques là dedans .
0
Utilisateur anonyme
26 mai 2009 à 17:30
il faut vérifier si cela se répète soufrant et si il n'est est un soufre douleur des instits . ont a tous été privés de récréation pou faire le nettoyage de notre classes Mais ce qui est admissible c'est de se faire mal traité à l'école tous cela parce nos parents ne leurs plaisent pas . moi la première année on m'as mis la tête dans une bassine d'eau jusqu'à mes jambes ne me soutienne plus et que je ne puise même pas appuyer sur la poignet de porte pour m'échapper de cette torture .tous cela parce que je n'avais pas prononcer une syllabe d'un mot comme on est sensé l'entendre ET bien sur elle a appeler mes sœurs pour leur faire voient de se qu'elle était capable trouvez vous que c'est une punition mérite? Et si les punissions se son répéter tant qu'ont était dans cette école Ne trouver pas que l'ont n'est plus envie de se faire tyranniser quand ont va au collège ou autres?oui le cout de couteau est grave , Mais si les enfants serait défendu et protéger plus souvent ont n'arriverais pas a ces extrémités . Ou est la protection des enfant et l'égalité dans ce pays ?
2
Utilisateur anonyme
3 juin 2009 à 16:34
pour moi peut importe ce qu il a fait ou pas un enfant ne merite pas d etre prive de recre je trouve sa lamentable si il a fait une betise c est a l instit ou au directeur de le marquer sur le carnet de correspondance et c est aux parents de decider si il doit y avoir punition ou pas mais ne surtout pas le taper essayer de comprendre les choses sans taper car il est innacceptable qu un eleve soit prive de recre et encore bien plus innacceptable qu un eleve se fasse taper par l instit ses parents ou par des eleves si cela devez arriver reagissez vite et ne tolerer aucune de ses pratiques la c est innexcusable de taper un eleve c est a dire votre propre enfant je ne tolere pas sa on devrait portez plainte contre ces personnes la quoi qu il en soit un enfant doit jouer comme tout le monde a la cour de recre un point c est tout
3
si un prof , sous n'importa quel prétexte que ce soit , touche physiquement à mon gosse mineur pour le sanctionner de quoi que ce soit , il ira au tribunal direct . c clair . y a d'autres mesures légales dans les règlements ( on en signe assez en début d'année !! ) intérieurs ; s'ils n'arrivent pas à se faire respecter autrement que par la violence , c'est qu'ils ont mal choisi leur boulot!!!
0
Utilisateur anonyme
24 juil. 2009 à 04:54
S'il a fait une grosse bêtise oui, je ne vois pas en quoi les parents tentent d'intervenir, à l'école c'est l'instit qui fait la loi, à la maison ce sont les parents, chacun sa place ! Que diriez-vous si l'instit vient mettre son nez chez vous ??
1
à l'école c'est l'instit qui claque mon petit fils de 4 ans parce qu'il s'est fait taper par un grand et qu'il pleure. L'instit se fout de lui et lui tire les cheveux, les oreilles et lui tape sur les mains. Si je me déplace, je vais lui demander s'il oserait me faire la même chose à moi qui n'ai pas 4 ans ! gros connard.
0
exact , mais je vois que ça existe donc encore : la maltraitance à l'école .
0
Une passante
29 oct. 2012 à 18:51
Anonyme, les instits mettent leur nez chez vous... C'est un de leur devoir.
Vero25, c'est interdit, et extrêmement grave, de frapper un élève, il faut en référer aux associations de parents d'élèves, à l'inspection, ne pas avoir peur.
Oui,es instits vont mettre leurs nez chez les parents, puisqu'ils vont dénoncer des cas de maltraitance physique (c'est leur devoir)- pas encore morale, même si, pardonnez-moi, je suis maman, la proportion de parents psychologiquement "atteints" et pervers, qui humilient leur enfant chez eux, est sans doute bien plus élevée que chez les enseignants, c'est mathématiques. Les parents ne sont pas soumis à une inspection systématique chez eux, Par contre, il me semble évident que c'est aussi le devoir des parents de dénoncer ce genre de pratique où l'enseignant se permet de frapper un tout petit.
0
Utilisateur anonyme
6 mai 2010 à 21:51
ouah! je tombe par hasard sur ce post et ça me scandalise! non! les instits n'ont pas à punir les enfants d'école primaire! ils doivent au pire l'éloigner sans pour autant le laisser seul s'il perturbe trop les autres ou s'il représente un danger, mais c'est une mesure immédiate. par ailleurs, il est dans les textes parfaitement INTERDIT de priver un enfant de la totalité de la récréation! cherchez-donc les lois qui parlent des sanctions à l'école, vous serez surpris! je sais que le post date mais je ne peux pas laisser des gens qui doutent en rester à des réactions aussi primaires que celles que j'ai lues!!
1
En effet, j'ai entendu à la télé, un reportage où "on" (les grands décideurs théoriques) disaient que la récré était un "besoin fondamental de l'enfant, comme l'est le fait de respirer ou de se nourir" ! Paf !
Je me rappelle (et pourtant je ne suis pas un vieux croûton, je n'ai même pas 40 ans) notre instit qui n'autorisait pas les élèves à aller aux toilettes durant les cours. Et en primaire on ne change pas de salle toutes les 50 minutes donc pas de "pipi room" à chaque fois.

Bien-sûr une fille (les filles demandaient bien plus souvent....) à aller aux WC "ça presse monsieur, je ne peux plus tenir"!!
Tant pis tu n'avais qu'à aller avant de rentrer en classe!
Et la fille insistait, serrant les jambes et se tortillant dans tous les sens.
Le prof dur à cuire, n'a pas changé d'avis.
Elle a fini par faire pipi parterre en plein milieu de la classe, devant les autres camarades !
La honte !
Et l'instit, pas gêné pour un sou, lui a dit "puisque c'est comme ça, tu prends la vieille éponge et tu me nettoie ça au plus vite !"
Elle a dû s'executer, devant tous les autres !.
D'après mes souvenirs, ni ses parents, ni personne d'autre n'a dit quoi que ce soit à l'instit !

Cela serait-il encore possible de nos jours ?? je ne crois pas.....
Alors quand des parents portent plainte parce que le prof a dit à un élève qu'il "est nul" ! et que les parents portent plainte pour "humiliation et compromission de l'avenir de l'enfant à cause d'une perte de confiance en lui", pfffffff. On a vu pire, non?
0
oui , l'isolement , la punition écrite , ils se dé- m....
0
blacketfiéredelêtre
18 nov. 2012 à 18:50
anonyme- : dans mon enfance en maternelle, j'ai vu la même chose ...
0
Utilisateur anonyme
10 sept. 2010 à 20:00
j'ai pire : ma fille, dyslexique et donc travaillant lentement, est systématiquement privée d'une partie de la récré (il faut bien rester dans la l'égalité n'est-ce pas?) pour finir son travail. Qu'on viennent me démontrer l'intérêt de l'enfant ! Que faire face à un tel comportement ? Puisque la privation de récré est une punition, alors ma fille est punie tous les jours parce qu'elle est handicapée.
0
Moi pareil : j'ai une mauvaise vue.
Lorsque j'étais à l'école, le prof ne voulait pas me faire asseoir devant "pour ne pas créer de favoritisme" ! Les lunettes ne m'étaient pas d'utilité, ayant de graves troubles de la vision.
Et à l'époque il n'y avait pas encore des ordis, des photocopies, etc....
C'étaient encore les "polycopiés violets" très brouillons ou le tableau noir (vert) brillant à souhait... donc je ne voyait que dale durant tout le cours.
Résultat : je devais recopier d'un cahier d'un camarade, durant chaque récré ! donc à cause de ma mauvaise vue, j'étais privé de récré ! Idem le soir à l'arrêt de l"école : les autres sortaient joyeux de l"école, le prof me laissait ses écrits au tableau afin que je puisse recopier tout : résultat tous les soirs je sortais 10 à 15 min après les autres !
0
j'en ai mal au ventre . vous êtes allé le voir plus tard ?
0
Utilisateur anonyme
16 sept. 2010 à 18:36
Bonjour, Mon fils change d'école après à peine quinze jours car il est déjà stigmatisé. Il vient de copier 50 fois "je ne sais rien faire" car il est un peu lent et que le prof n'a pas le temps de s'en occupé. Après lui avoir tapé sur la tête en lui demandant s'il y avait quelque chose la dedans., de l'avoir secoué, il se fait battre par d'autres enfants puisque lui se permet de tels agissements. Mais l'instit nie tout en bloc en prétextant qu'il ne se souvient pas lui avoir fait ça ou qu'il exagère. Je souhaite bonne chance au autres enfants qui semblent avoir pris le relais pour passer les petits nerfs du prof.
0
quoi ? : photocopie de la punition signature de l'enseignant et direct à l'inspection d'académie : humiliation gratuite . j ai déjà entendu ça de la part d'une enseignant démente qui passais 6 mois de l'année en hôpital psy et le reste à traumatiser les gosses : évidemment on allait souvent la voir pour montrer que notre enfant n'était pas seul : et elle nous disait un jour qu'elle nous l'a rendu les cheveux pleins de terre et les côtés de la tête en sang : " les enfants ont parfois beaucoup d'imagination ! " en fait à chaque récré : un enfant se faisait plaquer à terre par 4 ou 5 autres et taper la tête sur le sol . chacun son tour . et elle ne voyait rien ... bien sûr .
0
Utilisateur anonyme
9 juin 2011 à 21:03
Personnellement, je suis CONTRE et la loi stipule clairement qu'il est INTERDIT DE PRIVER UN ENFANT DE LA TOTALITE DE LA RECREATION!!! Mon fils a 6 ans, il est donc au CP. Depuis au moins 4 jours, il ne va pas du tout en récréation ni le matin, ni l'après midi, tout ça pour finir le travail qu'il n'a pas eu le temps de terminer car il travaille trop lentement! Je suis scandalisée et très énervée contre sa maîtresse car ce moment de pause à chaque demi journée est vraiment indispensable! Sinon, pourquoi y aurait-il une récré, si ce n'est pour que les enfants se défoulent avant de poursuivre leur apprentissage plus attentivement? Je précise qu'entre sa maîtresse et moi, le courant ne passe pas du tout et j'ai de plus en plus l'impression qu'elle s'en prend à mon fils pour de mauvaises raisons!! Il y a quelques mois, un camarade écrivait sans cesse sur le livre d'école de mon fils alors je lui ai dit de le dire à sa maîtresse et bien.....c'est lui qui a eu droit à une remarque, en lui disant qu'il ferait mieux de travailler!!!!!! Une chose est sûre : c'est qu'il vaudrait mieux pour elle qu'elle ne me dise pas que je dois repayer le livre en fin d'année!!!!!!!! Pour moi, c'est de l'abus d'autorité, point final et ça m'écoeure!!!!!
3
inadmissible , on les fabrique les malades , dans des usines appelées écoles .
0
Une passante
29 oct. 2012 à 18:15
Si c'était le cas, on serait tous malades, non?
0
Meme probleme mon fils privé de récréation car il travaille pas assez vite et apres avoir parler avec lui il me dit qu'il est mal vu d'après ses anciens collègues alors que l'année derniere tout se passait bien et que l'instituteur n'est plus en poste cette année, cela se passe a l'école primaire de Frontenex en Savoie, il y a tellement de problemes dans cette ecolle qu'ils on du fusionné une classe a cause d'enfants partis en ecole privé.
0
Bonjour,

Mon fils entre au CP et hier (déjà!!!) il a été privé de récréation et de sport car il est trop lent dans son travail... L'instit appliquait déjà cette méthode l'an passé et c'est la troisième année qu'elle a mon fils en classe. Elle me répète sans cesse qu'il est lent parce que plus jeune que les autres (il est né le 27/12 et les autres sont tous nés avant juillet).

AUjourd'hui, je suis très énervée, car il fait toujours son travail consciencieusement à la maison, il prend son temps pour faire les choses bien... je ne pense pas qu'il soit différent à l'école et l'instit ne veut pas comprendre qu'il ne se moque pas d'elle...
2
blacketfiéredelêtre
18 nov. 2012 à 18:47
bien être privé de sport lui x) il a des problémes de respi. et son prof le fait quand même courrir ...
0
stf_la sudiste
Messages postés
20427
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 janvier 2022
5
14 sept. 2011 à 11:39
bonjour, j'ai été confronté il y a quelques années aux mêmes problèmes que vous, j'ai pris rdv avec cet instit et le directeur et cela s'est très bien passé ... il faut leur faire comprendre que tous les élèves ne sont pas rapides, ma fille était comme votre fils, elle prenait le temps d'écrire comme il faut et faire un travail soigné, et je vous rassure, car maintenant elle est en terminale et à de très bonnes notes, elle a appris avec le temps à etre un peu plus rapide ... donc n'hésitez pas à prendre rdv avec la direction
1
mais félicitation à elle et à vous de l'avoir comprise ett soutenue , d'avoir ouvert le dialogue avec les acteurs de sa vie scolaire . c'est comme ça que je vois la vie , aussi .
-1
Bonjour,

merci d'avoir répondu. Je compte prendre RDV avec l'instit et la directrice. J'ai envie de demander à ce qu'il ait sa récré et qu'il finisse le travail à la maison s'il le faut. A la maison il n'y met aucune mauvaise volonté. Je reprendrait la boulot de la maîtresse mais mon fils a besoin de se dépenser
22
Et puis si vous n'admettez pas l'autorité de l'enseignant de votre enfant, ce petit roi, la perle , qui a le droit de tout, gardez le à la maison, l'école n'est pas obligatoire, éduquez le vous même (ça fera peut être un futur délinquant de plus chouette)) et instruisez le vous même puis que les enseignants sont tous méchants qui ne savent que punir !!!!
3
avant c etait l amour des enfants et l amour de l empremtissage qui fesait d eux de tres bon instit aujourd hui c est les avantanges qui les amenent a faire cette proffession quand vous voyez que ca fait 3 semaine que nos enfants sont rentree et ils sont deja a cramp lolllll apres quand meme 2MOIS de conges sans oublier leurs poses de 30min durant les recre a boire leur thé alors donner toute autoritee a un prof c est comme donner un pitbull a un delinquant quel catastrophe
0
le prof de mon fils de 9 ans le prive de récréation pour faire des punitions ,le prive de sport pour encors faire des punitions l education physique est une matiere comme une autre et j apprend aujourd hui que son prof l attrape par le menton et lui crie dessus a quelque centimetres di visage mon fils est tres sensible les autres eleves le prennent pour leurs souffre douleur du fait que le prof en a fais sa tete de turc j ai decidé d aller a la sortie de l ecole pour attraper ce prof par le menton devant ses eleves afin de lui faire comprendre ce que c est que d etre humilier je suis culturiste et tres tatoué je ne pense pas repartir avec une punition mais lui avec une leçon d'humilité .
facile de s en prendre a un enfant
0
C'es incroyable tous ces parents d'anges, anges persecutés sans aucune raison évidemment.Désolé, mais à mon sens, il y a plus de salles gosses mal élevés par des parents laxistes ou dépassées que de mauvais profs.Il y en a surement c'est certain, mais bon, comme dit plus haut, nous subissions "pire" et en avions le double une fois rentré à la maison.Ey bizarrement, la société tournait mieux....
0
anonyme et snocky (je dirais plutôt chnocky comme vieux chnock ) ça sent le vécu. Vous ne seriez pas enseignants par hasard ? Je n'en serais pas étonnée. Il y a peut-être des sales gosses, mais il y a aussi des cons de profs. Mon petit fils a 4 ans, il sait compter jusqu'à 100 , sait lire l'alphabet en majuscules et minuscules, connait tous les jours de la semaine, les mois de l'année, les doigts de la mains, les dents .... et bien d'autre choses . Il a 4 ans ! et un instit beaucoup plus con que lui l'a dégoûté de l'école car il le tabasse, le brime et l'envoie à la sieste avec les petits. Alors, sale gosse ou mauvais prof ?
0
Désolé, mais votre cas, si il s'avère réel (ce dont je ne doute pas, quoi que vu votre première phrase, faut pas demandr le genre de personnage mais bon...) est bien entendu à s'y interesser.Cela resterait évidemment une exception.Néanmoins, dans ce type de cas, il me semble bon d'avoir l'ensemble des versions des protagonistes.Le fait d'être intelligent excluerait d'être un poison?Vous n'êtes pas dans la classe que je sache?
0