Au jour de ta détresse,mieux vaut un voisin proche qu'un frère éloigné

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Quelles sont vos relaton avec vos voisins?

A voir également:

1 réponse


C'est bien vrai ! Je me suis rompu le tendon d'Achille l'an dernier: heureusement que mes voisines étaient là, ne serait ce que pour amener mon petit garçon à l'école ou me faire un brin de causette: ma famille m'envoyait toute sa compassion par téléphone mais après quelques jours où ils sont venus m'aider, il a bien fallu qu'ils repartent au boulot !