Quelle place tenait ou (tient )votre grand-mère dans votre vie? [Résolu]

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Une grand-mère c'est comme du mimosa!!!!!!!c'est fragile ........M PAGNOL A toi ,Angèle!ma mamie chérie.......

23 réponses


je l'ai connue dans ma petite enfance...elle nous a quitté très vite...j'en garde des souvenirs extrêmement fragmentaires. je me souviens qu'on faisait des châteaux de cartes, elle était douce et bienveillante... elle était la mère de mon père. je n'ai pas connu ma grand-mère maternelle...le peu de souvenirs qui me restent sont agréables...ils le resteront toujours.

J'ai peu connu mon grand père et ma grand mère maternelle , et mon grand-père maternel est décédé alors que j'avais trois ans. Je n'ai vraiment de souvenir que de ma grand mère maternelle


La 1ère jusqu'à sa mort subite. Nous vivions tous ensemble, mes grand-parents, mes parents, ma tante et mon oncle. J'étais l'idole, un jour elle m'a prise est installée dans sa chambre, ma mère n'a rien pu faire, souvent je voulais coucher avec elle, alors elle virait mon grand-père qui couchait dans mon lit cage, il avait les jambes qui dépassait du lit. J'étais la prunelle des yeux de 6 personnes, j'avais envie de quelque chose un des six me le donnait. Ma mère en a beaucoup souffert, je suis fille unique

une grande place ,à l'écoute.il y a un groupe Réunionnais Oussanoussava qui a chanté le titre grand mère .chanson émouvante qui traduit le mieux pour moi les sentiments que j'éprouvais pour elle, à écouter même si vous comprenez pas le créole.

Ma grand-mère maternelle est toujours dans mon coeur, car l'allais en vacances chez elle, en Lorraine, et c'était une crème de mamie !!!

Mes deux grands mères: deux opposés. Ma grand mère maternelle a été tout ce qu'on veut sauf maternelle, une mauvaise personne, dont pourtant nous avons du prendre soin car ma mère était fille unique: elle a vécu chez nous et nous a fait une vie d'enfer... tant elle était pleine d'amertume face à sa vie ratée... Ma mamie, la maman de mon papa, était une personne adorable, la vraie mamie gâteau... elle est décédée mais je suis persuadée qu'elle reste à mes côtés, comme un ange gardien ...

Bonjour Ma grand Mère tenait une très grande place dans ma vie puisque c est elle qui m a élévé je l adorais !

Parties toutes les deux bien trop tôt ! Quelques souvenirs, flous, mais plutot le souvenir de ce que l'on ma raconté d'elles.

Des deux grand-mères, aucun souvenir agréable!

je n'ai jamais connu mes grands-parents, à part un grand-père paternel, mort lorsque j'avais 10 ans. j'ai toujours été impressionnée par ceux qui me parlaient de leurs grand -parents, pour moi c'était un manque. c'est le résultat de grandes fratries, mes 2 parents étaient les derniers nés de famille de 11.....

Je n'ai jamais connu aucune de mes grands mères. Etant né "sans père" pas de grand mère paternelle. Ma grand mère maternelle avait été déchue de ses droits parentaux avant ma naissance pour violences et sévices sur enfants. Etonnamment, çà ne m'a jamais manqué...

Jamais connues, ni paternelle, ni maternelle... mais je crois n'avoir rien perdu...

ma petite grand'mère je m'en souviens très bien je l'ai perdu j'avais 9ans j'aimais bien la regarder et jouer avec les franges de son châle ,elle aimait ccuisiner des plats tout simple ainsi va la vie on pleure et on rit

Malheureusement, je n'ai connu aucune de mes grand-mères. Étant jeune, cela m'a beaucoup manqué, J'enviais ceux qui en avaient.


Je n' ai pas vraiment connu mes grand méres .Ce que je peu dire c'est qu 'il en avait une qui habitait Paris, et que l'autre étais presque aveugle, et que le peu qu'on allait la voir , elle nous donnait toujours une piéce de monnaie. Pauvre grand mére

Malheureusement je n'ai connu aucune de mes deux grands mères... Elles étaient décédées. Longtemps j'ai été attirée par des personnes âgées croyant trouver en elles l'une ou l'autre de mes grands mères...

j'ai perdu mes 3 grand- parents .(2 g-meres,1 g-pere) en l'espace de 8 mois.j'ai passe beaucoup de vacances chez ma g-mere maternelle dans une petite ferme c'etait 1 vie simple .:aller a l'herbe aux lapins ,cueillir des mures et la voir faire de la gelee aller chercher le lait a la ferme elle n'etait pas "demonstratrice"j'ai quelques objets d'elle qui me ramenent toujours a ma petite enfance .mes g-parents paternels etaient "de fortes personnalites"il me reste les souvenirs de repas dominicaux avec oncles tantes cousins cousines on devalisait leurs boites de bonbons et les parties de belotes finissaient en "pugilat"....jusqu'a la prochaine fois

Très très bon souvenirs de mes 2 grands mère dont l'une parlait uniquement le breton, mais on se comprenait quand même, le langage du coeur.

LE TABLIER DE GRAND MERE . Vous souvenez-vous du tablier de votre grand-mère ? . Le principal usage de ce tablier était de protéger la robe en dessous, mais en plus de ça, il servait de gant pour retirer la poêle brûlante du fourneau, il permettait d'essuyer les larmes des enfants et certaines fois à nettoyer les frimousses salies. . Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les œufs, les poussins à réanimer, etc…….. . Quand des visiteurs arrivaient, il servait d'abri pour les enfants timides. Il servait de soufflet agité au dessus du feu de bois. C'est lui qui transportait les pommes de terres ou le bois sec jusqu'à la cuisine. . Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes. Après que les petits pois aient été récoltés, venaient les choux. . En fin de saison il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre. . Grand-mère l'utilisait aussi pour sortir du four la tarte aux pommes ou aux pommes de terres qu'elle posait sur le bord de la fenêtre, pour refroidir. . Il faudra bien des années avant que quelqu'un n'invente un objet qui puisse remplacer ce bon vieux tablier qui servait à tant de choses.

ha! le TABLIER de grand-mère.elles en portaient 1 toutes es 2 ; c'etait plutot des blouses.je crois quelles se "sentaient "nues sans lui.il servait a tout !:y mettre le lapin sorti du clapier pour finir en civet .le ble a jeter aux poules .les épluchures de légumes .les bocaux sortis du cellier.enfin .1 accessoire de "mode" indispensable